SAFYA AKORRI : «RECOURIR à LA VISIO, C'EST RENONCER à CE DROIT éLéMENTAIRE D’êTRE FACE à SES JUGES»

© Marc CHAUMEIL Le siège du président du tribunal, dans la salle d’audience du procès des attentats de 2015, le 27 août 2020. Alors qu'une ordonnance gouvernementale a été prise, jeudi, pour permettre la comparution d'accusés en visioconférence durant la crise sanitaire, des avocats dénoncent une atteinte grave au droit de la défense, risquant de plonger, ce lundi, le procè...